L’essor des assurances chien et chat en France

assurances chien chat

Assurer son animal de compagnie : il y a encore quelques années personne n’y aurait pensé. Mais les choses sont en train d’évoluer. La plupart des assurances propose aujourd’hui ce type d’assurance, et de plus en plus de Français sont intéressés. Pourquoi et comment assurer son animal de compagnie ?

Les assurances chien et chat : le futur Eldorado des assurances ?

Un constat s’impose : les Français raffolent des animaux. En 2014, on dénombrait pas moins de 63 millions d’animaux de compagnie. Sur ces 63 millions, 34,2 millions sont de petits mammifères (rongeurs…), 7,3 millions des chiens (en baisse depuis plusieurs années) et 12,7 millions des chats (en hausse). La France se situe juste derrière l’Angleterre en matière de possession d’animaux de compagnie et près d’un foyer sur deux possède un animal domestique.

Ce phénomène de société n’aura pas échappé aux assurances. Beaucoup s’y sont mises, d’Amaguiz à April, en passant par La Banque Postale. Les animaux de compagnie représentent pour celles-ci un marché encore largement à conquérir, un véritable eldorado. On estime que 4% seulement des chiens et chats sont assurés sur le territoire français. C’est très peu dans l’absolu, mais aussi comparé à nos voisins européens. 40% des Britanniques détenteurs d’animaux domestiques ont souscrit une assurance pour leur animal. Ce pourcentage monte à 85% en Suède !

Pourquoi les Français sont-ils si peu nombreux à assurer leur animal ? Les animaux eux aussi tombent malades (voir la toux du chenil). Il y a plusieurs raisons à cela. D’abord, les assurances chien et chat sont très peu connues du public. On pourrait aussi invoquer une raison culturelle. Dans le pays de la Sécurité sociale, on n’a pas encore le réflexe de s’assurer pour tout et n’importe quoi. Les vétérinaires, en France, ont par ailleurs longtemps été réticents, voire opposés aux assurances pour les animaux de compagnie.

Pourtant, chercher à assurer son animal domestique est loin d’être absurde en soi, surtout quand on sait que le budget moyen d’entretien d’un chien s’élève à 800 euros par an (et 600 euros pour un chat, source : TNS Sofres – FAACO). Et surtout, en 10 ans, les tarifs des vétérinaires ont affiché une croissance record de 72%, alors que dans le même temps le pouvoir d’achat d’une bonne partie des Français stagne ou diminue.

Mais quelle assurance choisir ? Comment faire le tri ?

Assurance chien et chat : les différentes offres sur le marché

Les assurances ont depuis quelques années pris la mesure de l’intérêt de ce type d’assurance et proposent pour beaucoup des offres en ce sens. Les formules d’assurance chien et chat se distinguent selon plusieurs critères :

  • Le type d’animal (assurer un chien coûte plus cher qu’assurer un chat).
  • Le périmètre de couverture (ou le nombre de garanties).
  • Le pourcentage de prise en charge.
  • Le plafond annuel de remboursements.
  • Les délais de carence.

Chaque assurance propose en général plusieurs formules. Comparez non seulement les assureurs entre eux, mais aussi les différentes formules proposées par chaque assurance.

L’offre en matière d’assurance des animaux de compagnie ne cesse de s’étoffer. Assurer son animal de compagnie devient tendance, mais les chiffres que nous rappelions en début d’article sont là pour rappeler que la France reste en retard en la matière. Comblerons-nous l’écart avec nos voisins européens ? L’avenir nous le dira.

L’essor des assurances chien et chat en France
4 (80%) 2 votes
mm
Petits ou grands, on a tous eu à un moment un problème de santé (léger ou important). A l'heure du règlement des soins, la facture peut-être lourde. Avoir une bonne assurance santé permet de continuer à se soigner, de bien préparer sa retraite. Mes articles ciblent pour vous l'assurance santé et l'assurance vie.